Fédération des Entreprises Romandes de l'Arc Jurassien

INFORMATION : Nos bureaux et lignes téléphoniques seront exceptionnellement fermés le vendredi 23 juillet 2021 à partir de 11h30 en raison de travaux nécessitant une coupure d'électricité de plusieurs heures. Réouverture le lundi 26 juillet dès 8h30. Merci de votre compréhension.

 

Recensement des adresses emails de nos membres : cliquez ici

* * *

Programme de nos séances d'information 2021 : Séances d'information

* * *

Fermeture de l'ensemble de nos guichets jusqu'à nouvel avis en raison du coronavirus

Vous pouvez envoyer l'ensemble de vos documents par email à nos services (l'ensemble de nos coordonnées est accessible en bas de page).
En cas de question, nous vous demandons de nous contacter par téléphone ou par e-mail (pour nos horaires d'ouverture, voir en bas de page).
En cas de nécessité d’un rendez-vous, nous vous demandons de prendre préalablement contact par téléphone pour fixer d’un rendez-vous.

Allocation de prise en charge d'un enfant gravement atteint dans sa santé

Les parents qui doivent interrompre leur activité lucrative pour prendre en charge leur enfant gravement atteint dans sa santé ont désormais droit à un congé de prise en charge rémunéré. L'allocation de prise en charge s'élève à 80% du revenu moyen acquis avant le début du droit à l'allocation, au maximum CHF 196.-/jour, et 98 indemnités journalières au maximum sont versées par délai-cadre de 18 mois.

Le droit à l'allocation de prise en charge s'éteint au plus tard 18 mois après la perception de la première indemnité journalière (délai-cadre). Il prend fin avant expiration du délai-cadre lorsque 98 indemnités ont été perçues.

Le droit s'éteint prématurément lorsque les conditions ne sont plus remplies, notamment lorsque :

  • l'enfant n'est plus considéré comme gravement atteint dans sa santé ;
  • l'enfant décède ;
  • l'ayant-droit décède.

L'allocation de prise en charge consiste en 98 indemnités journalières au maximum. Les ayants-droit peuvent se répartir librement la perception de l'allocation. S'ils ne parviennent pas à se mettre d'accord sur la répartition, chaque parent a droit à 49 indemnités.

Ont droit à l'allocation les mères et les pères :

  • qui interrompent leur activité lucrative pour prendre en charge l'enfant, et
  • qui, au moment de l'interruption de l'activité lucrative, sont salariés au sens de l'art. 10 LPGA, exercent une activité lucrative indépendante au sens de l'art. 12 LPGA, ou travaillent dans l'entreprise de leur conjoint ou de leur conjointe et touchent à ce titre un salaire en espèces.

Ont en principe droit à l'allocation les personnes qui, au moment du début de leur droit à l'allocation, étaient assurées à titre obligatoire au sens de LAVS.

Conformément à l'art. 329i al. 1er CO, le droit à l'allocation ouvre le droit au congé de prise en charge de quatorze semaines au plus (= 98 jours). Ainsi, si le droit à l'allocation n'est pas reconnu, le droit au congé est nié.

Le droit à l'allocation est exercé moyennant le dépôt d'un formulaire officiel auprès de la Caisse de compensation de l'employeur.

Une demande par parent est déposée pour toute la durée du droit à la prestation. la demande doit aussi comporter les données relatives à l'autre parent. Les parents indiquent dans la demande s'ils répartissent le congé entre eux.

Pour la première demande de congé de prise en charge, il convient d'utiliser le formulaire suivant : FORMULAIRE DE DEMANDE. Une attestation médicale attestant que l'enfant est gravement atteint dans sa santé doit être fournie en pièce jointe audit formulaire.

Ensuite, l'employeur remet chaque mois une attestation indiquant les jours comptabilisés au titre du congé de prise en charge. A cette fin, le formulaire suivant doit être utilisé : FORMULAIRE DE SUIVI.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.