Fédération des Entreprises Romandes de l'Arc Jurassien

La prochaine session des Ateliers de formation en droit du travail aura lieu les vendredis 9 et 23 mars à Neuchâtel. Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire !

Informations et inscription : Ateliers de formation 2018

Caisse de compensation AVS

Les personnes exerçant une activité lucrative sont tenues de payer des cotisations à partir du 1er janvier de l'année qui suit leur 17ème anniversaire.

Les étudiants domicilés en Suisse paient une cotisation minimale dès le 1er janvier de l'année qui suit leur 20ème anniversaire.

Tous les salaires sont en principe soumis aux cotisations AVS/AI/APG et AC. Les cotisations ne doivent cependant pas être perçues lorsque :

  • le salaire n'excède pas CHF 750.- par an, est versé à une personne de moins de 25 ans (jusqu'au 31 décembre suivant son 25ème anniversaire) et employé dans un ménage. Toutefois, la personne salariée peut exiger le paiement des cotisations
  • le salaire n'excède pas CHF 2'300.- par an, qu'il ne s'agit pas d'une activité dans un ménage ou dans le domaine des arts et de la culture et que la personne salariée n'exige pas le paiement des cotisations.

Les cotisations sont dues jusqu'au jour du décès. Par mesure de simplification, le salaire du mois entier du décès peut encore être déclaré à la caisse, les cotisations étant alors payées sur ce salaire.

NON, il demeure soumis à l'obligation de cotiser sur l'entier de sa rémunération jusqu'à la fin du mois dans lequel il aura accompli son 65ème anniversaire pour les hommes et 64ème anniversaire pour les femmes. S'il n'a plus d'activité lucrative, il a le devoir de s'affilier comme personne sans activité lucrative (ceci afin d'éviter des lacunes de cotisations).

OUI, la totalité des revenus est soumise à la cotisation AVS/AI/APG, déduction faite d'une franchise de CHF 1'400.- / mois ou CHF 16'800.- / an. Par contre, ne sont plus dues les cotisations à l'assurance-chômage.

OUI, l' octroi d'une rente n'étant pas systématique, il est conseillé de déposer sa demande au moins 3 mois avant l'âge légal de la retraite, voire dans les 6 mois si l'assuré a été marié plusieurs fois.